Prodige Composeur

Sommaire

1 Accès au composeur de carte

Il y a deux types d'accès au composeur :

> Le paramétrage de la représentation par défaut d'une donnée.
> La création d'une carte dynamique.

Cliquer sur Paramétrer

Essai.png

A la première ouverture, l'application propose :

  • de construire sa carte à partir d'une carte modèle,
  • de construire sa carte à partir d'une carte existante sur la plateforme. Les cartes accessibles sont fonction des droits de l'utilisateur connecté.
Essai 2.png

2 Présentation générale de l'interface

L'interface de l'outil d'administration est composée des éléments suivants :

  • Les outils d'administration de la carte (paramètres de la carte)
  • Les outils d’ajout de couche (accès aux données)
  • Les outils de navigation cartographique et d'interrogation
  • La zone de visualisation des données
  • La légende et gestion des couches de la carte
  • La carte de situation
833.png

3 La zone de visualisation des données

3.1 La carte

C'est l'image représentant les données cartographiques.

Elle permet à l’administrateur de "visualiser la carte en cours de composition" en vue d’une publication dans l’outil de consultation Prodige Visualiseur.

En plus de la carte, la zone contient d'autres éléments informatifs :

  • une échelle graphique : elle apparaît directement dans la carte
  • une échelle texte : elle aide à déterminer les échelles de visibilité des couches de la carte

3.2 La légende / gestion des couches de la carte

La partie "arborescence" permet de visualiser la légende de la carte ainsi que l'organisation de celle-ci en groupes et sous-groupes.On peut intervertir l'ordre des couches ou déplacer une couche vers un groupe en faisant un "glisser/ déplacer".

En cliquant sur le nom d’une couche de la légende, on accéde au paramétrage de cette couche. voir Les outils de paramétrage des couches de la carte.

Cliquer sur l’œil permet de rendre la couche invisible (elle est visible par défaut).

3.3 La carte de situation

Une vue d'ensemble (ou carte de situation) permet de situer l’emprise de la carte à publier dans la région d'étude.

Elle est représentée sous forme d'un rectangle ou d'une étoile rouge suivant l'échelle de la carte.

Carte situation.png

3.4 Les coordonnées géographiques

Lorsque la souris pointe sur la carte, les coordonnées géographiques de ce point sont indiquées dans la barre d'état du navigateur.

855.png

4 Les outils de navigation

Les outils de navigation permettent de naviguer dans la carte en cours de composition.

86.png

4.1 Zoom avant

87.png

Son fonctionnement est le suivant : Zoom par rectangle en dessinant un rectangle dans la carte.
La carte est recalculée pour que la totalité du contenu de ce rectangle apparaisse à l'écran. L’utilisation de la roulette de la souris permet également de zoomer/dé zoomer.

4.2 Zoom arrière

88.png

Son fonctionnement est le suivant : Zoom par rectangle en dessinant un rectangle dans la carte.
La carte est recalculée pour que la totalité du contenu de ce rectangle apparaisse à l'écran. L’utilisation de la roulette de la souris permet également de zoomer/dé zoomer

4.3 Recentrage et déplacement

89.png

Le déplacement s'effectue par glisser-déplacer.
Cliquer sur la carte et déplacer la carte avec la souris.
Celle-ci est recalculée lorsque le bouton de la souris est relâché.

4.4 Affichage de la carte initiale

90.png

La carte est recalculée avec son emprise maximale initiale et la visibilité des couches définie à l'ouverture de la carte.
Ces éléments sont paramétrables dans Les outils de paramétrages de la carte

4.5 Identification des objets d’un point géographique

91.png

Cette fonctionnalité dépend du paramétrage des couches de la carte, décrit dans le chapitre Gestion des champs d’une couche.
Cliquer sur un point de la carte, une fenêtre s'ouvre et présente les noms des couches trouvées en ce point, regroupées par thème.

92.png

Un clic sur le bouton de recherche (loupe) lance un zoom sur l'objet correspondant dans la carte.

4.6 Mesure de distance et de surface

94.png

Cliquer une fois sur la carte pour marquer le point de départ de la mesure.
Un autre clic simple indique une étape du chemin à mesurer, un double clic lance le calcul de la distance ou de la surface.

95.png

L’unité de mesure utilisée par cet outil dépend de l’unité de mesure définie pour la carte.
Voir Paramètres de la carte > Unité de mesure.

La fonctionnalité Zones favorites n’est pas opérationnelle dans cette version de Prodige.
La gestion des zones favorites se fait directement dans Prodige Visualiseur.

5 Les outils d’administration et de paramétrage de la carte

96.png

5.1 Enregistrer la carte

97.png

A l'enregistrement, l'application propose : - d'enregistrer la carte - d'enregistrer la carte et de générer l'imagette dans la fiche de la métadonnée associée à la carte. Dans ce cas, la métadonnée de carte sera mise à jour avec une imagette de la carte.

Note : A l'enregistrement, un lien se crée entre la métadonnée de carte et les métadonnées de séries de données des ressources identifiées dans la carte.

5.2 Paramètres de la carte

Le bouton permet d’accéder aux paramètres généraux de la carte, à l’habillage, aux outils proposés en visualisation et aux paramétrages de la visualisation des couches dans le module Prodige Visualiseur.

5.2.1 Général

98.png
5.2.1.1 Nom de la carte

Il s’agit du nom du fichier .map dans la base de données.
L'administrateur peut modifier le nom.

5.2.1.2 Titre de la carte

Il s’agit du titre de la carte qui apparaîtra dans Prodige Visualiseur.

5.2.1.3 Résumé

Cette fenêtre permet d’indiquer un résumé de la carte à l’intention de l’administrateur de la donnée (ce résumé n’apparaît pas ailleurs qu’ici).

5.2.1.4 Système de projection

Ce champ permet de paramétrer le système de projection de la carte.

5.2.1.5 Modification de l’étendue géographique

Il est possible de modifier l'étendue géographique par défaut de la carte de plusieurs manières :

  • par saisie des coordonnées dans le système de projection de la carte (XMIN, YMIN, XMAX et YMAX)
  • par capture de l'emprise courante de la carte
  • par capture de l'emprise d'une des couches de la carte
99.png
5.2.1.6 Plage de visibilité de la carte

Modifier la valeur de l’échelle Minimale permet de définir une échelle en dessous de laquelle une couche ne sera plus visible.

Modifier la valeur de l’échelle Maximale permet de définir une échelle au dessus de laquelle une couche ne sera plus visible.

5.2.1.7 Format de sortie

Paramètre le format images de sortie par défaut de la carte.

5.2.1.8 Unité de mesure

La liste déroulante Unités de mesure permet de définir l’unité de mesure des distances de la carte : sélectionner l’unité souhaitée parmi les unités proposées.

5.2.1.9 Couleur du fond de carte

Il est possible de modifier la couleur du fond de carte.
Cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur actuelle du fond de carte et sélectionner une nouvelle couleur de fond de carte.

5.2.2 Habillage

100.png
5.2.2.1 Apparence

Différentes couleurs sont possibles pour les contours de l’interface de Prodige Visualiseur et la paramétrage de la couleur se choisit ici.

5.2.2.2 Logo & Copyrigth

Cocher l’option si un logo doit être ajouté à la carte, ainsi que le fichier image à utiliser.

Cocher l’option si un copyright doit être ajouté à la carte et de définir le texte à utiliser.
Le texte peut comporter plusieurs lignes.

Il est possible également de paramétrer la police, le fond, la couleur et la transparence de ces objets

5.2.2.3 Localisation / Carte de situation

L’option doit être cochée si l’on souhaite faire apparaître une carte de situation de la carte dans Prodige Visualiseur.

Pour générer la carte de situation, l'administrateur a deux possibilités :

  • Générer une carte de situation à partir de la vue courante de la carte,
  • Choisir une carte de situation à partir d'images mises à disposition par l'administrateur de site.
101.png

L'administrateur peut dans cette même interface générer une carte de situation et l'ajouter à la bibliothèque.

Il saisit une description puis clique sur le bouton Ajouter à la bibliothèque et sélectionner.

102.png

Modifier permet à l'administrateur de mettre à jour une carte de situation enregistrée à partir d‘une carte de situation courante. Supprimer permet à l'administrateur d'effacer une carte de situation.

5.2.2.4 Localiser / Paramétrage du requêteur de localisation

Par défaut, toutes les cartes contiennent un requêteur de localisation permettant de centrer la carte courante sur des entités géographiques.

Ce requêteur est défini par l'administrateur du site, mais l'administrateur peut néanmoins personnaliser le requêteur en fonction de la carte courante.

L'interface "Requêteur localisation" permet de gérer jusqu'à 8 listes déroulantes liées ou non entre elles.

Pour renseigner un critère, l'administrateur doit :

  • saisir un intitulé (exemple région)
  • choisir la couche portant les entités géographiques parmi les couches vectorielles de la carte
  • choisir un champ identifiant (champ identifiant de manière unique les objets géographiques, exemple : code_région)
  • choisir un champ intitulé (portant l'intitulé de l'entité géographique, exemple : nom_région).

L'administrateur peut également lier les critères entre eux :

Il doit choisir le critère lié puis définir un champ de liaison. Pour que la liaison fonctionne correctement, le champ de liaison doit intégrer les mêmes valeurs que le champ identifiant du critère lié.

Exemple : afin de filtrer les départements (critère 2) en fonction de la région choisie (critère 1), l'administrateur doit créer une liaison entre le critère 2 et le critère 1.
Le champ de liaison est le code région. Ce champ doit nécessairement être présent dans la couche "département".

103.png

Cliquer sur "Valider", les paramètres correspondants prennent les valeurs saisies et la carte est modifiée. En cliquant sur "Annuler", aucune modification des paramètres n’est effectuée.

5.2.2.5 Aide
104.png

5.2.3 Outils

Cet onglet permet de choisir les modes de représentation des outils et options qui seront mis à disposition dans le visualiseur de Prodige.

Par défaut la légende est visible, on peut choisir de mettre à disposition l’affichage de zones favorites, choisir le style de format de l’échelle (mage, texte ou liste).

Il est possible de choisir en option l’ajout de couches par l’utilisateur (couches en locale ou par flux) ainsi que l’ajout de couches SOS (capteurs) depuis Prodige Visualiseur.

105.png

Il permet également de personnaliser l'interface de consultation de cartes, Prodige Visualiseur lorsque la carte courante est ouverte par un utilisateur en mode consultation.

L'administrateur a la possibilité de paramétrer la présence (en mode simple ou avancé) ou l'absence de dans le visualiseur de Prodige des fonctionnalités suivantes : la navigation, l’impression, l’interrogation et le dessin d’objet.

Le fonctionnement de chaque outil est détaillé dans Prodige Visualiseur.

3 choix d’affichage sont possibles pour chacun des outils :

  • Barre d’outil simple : l’icône de l’outil sera affiché en permanence dans la barre d’outil
  • Barre d’outil avancée :l’icône de l’outil sera affiché par déploiement de ,la barre d’outil sinon il ne sera pas visible
  • Outil absent : l’administrateur choisit de ne pas proposer l’outil à l’utilisateur
106.png

L’outil PDF se paramètre de la manière suivante :

  • soit en modèle configurable par l’utilisateur
  • soit en modèle prédéfini par l’administrateur
  • soit il est absent

5.2.4 Liste des couches

Cet onglet recense la liste des couches de la carte avec la possibilité de modifier directement le style d’une couche.

En cliquant sur le symbole la fenêtre de paramétrage de la couche s’ouvre.

107.png

5.3 Ajouter une carte

108.png

Ce bouton permet d’ajouter une carte, ou plus exactement tout ou partie des couches d’une carte existante dans la base à la carte en cours de création.


109.png

5.4 Ajouter un contexte

110.png

Un contexte de carte est un enregistrement des paramètres d’une carte.
Il peut s’enregistrer depuis Prodige Visualiseur avec l’outil Sauvegarde et chargement de contexte et s’importer ici.

111.png

5.5 Partager la carte

112.png

Le bouton permet la vérification de l'accès public pour la carte courante.
Il est nécessaire d'enregistrer la carte pour visualiser les modifications apportées.

113.png

Le lien obtenu peut être envoyé par mail ou insérer dans un document. Il permet ainsi de partager la carte.

6 L’accès aux données : paramétrage de l’ajout de couches

L’administrateur a la possibilité d’ajouter à sa carte des couches provenant :

  • du catalogue de la plateforme
  • de l’import provisoire d’une donnée locale vers le serveur de Prodige
  • de flux WFS, WMS, WMTS

6.1 L’ajout d’une couche du catalogue dans la carte

114.png

Le bouton permet d’ajouter une couche présente dans le catalogue (c’est-à-dire dans la base de données PostGis de la plateforme) à la carte en cours de composition.

Il ouvre la fenêtre suivante :

115.png

6.2 L’ajout d’une couche en local dans la carte

116.png

Le bouton permet d’ajouter une couche présente en local (sur son poste de travail ou son serveur ) à la carte en cours de composition pour la visualiser uniquement dans cette interface.
Note: Cette couche n’est pas intégrée dans la base de donnée la plateforme et n’est pas sauvegardée (pour plus d’information se référer au fichier mapfile de la carte).

117.png

6.3 L’ajout d’une couche WMS

118.png

Le bouton permet d'ajouter une couche issue d'un serveur WMS distant.




L'application présente une liste des serveurs WMS pré-définis par l'administrateur de site.

119.png

Il est également possible de saisir dans le champ « URL du serveur » l'URL d'un serveur WMS.

En cliquant sur Interroger, l'application recense dans la zone "Détail du flux WMS", la liste des couches du serveur WMS sélectionné.

En cliquant sur l'intitulé de la couche, l'application affiche les propriétés de la couche avant la validation de l’ajout à la carte.

6.4 L’ajout d’une couche WFS

120.png


Le bouton permet d'ajouter une couche issue d'un serveur WFS distant.




L'application présente une liste des serveurs WFS pré-définis par l'administrateur de site. Il est également possible de saisir dans le champ "Nom du serveur" l'URL d'un serveur WFS.

121.png

En cliquant sur Interroger, l'application recense dans la zone "Détail du flux WFS", la liste des couches du serveur WFS sélectionné.

En cliquant sur l'intitulé de la couche, l'application affiche les projections dans laquelle la couche WFS est disponible.

Note : Il est préférable de choisir la projection de la carte si celle-ci est disponible, cela évite au serveur les opérations de re-projection.

6.5 L’ajout d’une couche WMS-C

122.png


Le bouton permet d'ajouter des couches issues de serveurs WMS-C : rasters tuilés.



L'application présente une liste des serveurs WMS-C pré-définis par l'administrateur de site.

123.png

6.6 L’ajout d’une couche WMTS

124.png


Le bouton permet d'ajouter des couches issues de serveurs WMTS : rasters tuilés.



L'application présente une liste des serveurs WMTS pré-définis par l'administrateur de site.

125.png

7 Les outils de paramétrage des couches de la carte

126.png

La zone "arborescence" présente, pour la carte en cours d’administration, la liste des données.

Pour chacune des couches de données, un clic sur le titre permet d’accéder à la gestion des paramétrages de la couche suivants :

  • Paramètres généraux
  • Paramètres des étiquettes
  • Paramètres des champs
  • Paramètres de style

7.1 Paramètres généraux d’une couche

L'interface permet de paramétrer le titre de la couche qui apparaît dans la légende, le nom et l’identifiant de la table stockée en base, la projection, les échelles min et max de visualisation et le type d’objet.

Cet onglet donne également des informations relatives au stockage de la couche.

La zone "arborescence" présente, pour la carte en cours d’administration, la liste des données. Pour chacune des couches de données, un clic sur le titre permet d’accéder à la gestion des paramétrages de la couche suivants :

Paramètres généraux Paramètres des étiquettes Paramètres des champs Paramètres de style

127.png

7.2 Etiquettes d’une couche

Pour afficher les étiquettes d’une couche, sélectionner le nom du champ qui sera utilisé pour l’étiquetage dans la liste déroulante "Champ".

128.png


Dans la zone Apparence il est possible de définir les paramètres suivants pour l’étiquette:

  • La plage de visualisation des étiquettes de la couche.
    Par défaut, les étiquettes de la couche sont visibles à toutes les échelles.
  • L’option dessin forcé: si la case est cochée (par défaut), toutes les étiquettes sont affichées même lorsqu’elles se superposent.
  • La police : couleur, type et taille.
  • Le positionnement : il est possible de sélectionner le positionnement de l'étiquette par rapport à l'objet :
    • soit le mode Auto (par défaut) qui positionne les étiquettes pour entraîner le moins de chevauchement (collision) avec des étiquettes déjà dessinées
    • soit de sélectionner un positionnement fixe.
      Selon la géométrie de l'objet, les positionnements proposés seront différents :
      • point -> tous
      • ligne -> haut centre, bas centre;
      • polygone -> centre, haut centre, bas centre, centre gauche, centre droit
  • Le décalage du texte (en pixels) par rapport à sa position initiale
  • L’angle : Cette fonctionnalité permet d’activer l’orientation du texte et permet de sélectionner l’angle d’affichage : soit un angle fixe à saisir, soit selon les valeurs d’un champ à sélectionner dans une liste
  • Le symbole d’attache : cette option permet d’associer un symbole d’attache entre l’étiquette et l’objet

7.3 Champs d’une couche

Cet onglet permet de définir les champs pour lesquels les données attributaires apparaîtront avec l'outil Information, l’outil d’Interrogation et l’outil Info-bulles.

Il ouvre une fenêtre qui permet de paramétrer l’ensemble des champs de la couche

129.png

Pour chaque champ, il est possible de définir les paramètres suivants :

  • CHAMPS : Cette colonne n’est pas paramétrable, elle affiche le nom des champs attributaires de la couche de données
  • INTITULE : c’est le texte qui apparaîtra en première information, par défaut les intitulés des colonnes attributaires de la table s’afficheront.
    Il est possible de les ré écrire pour une meilleure compréhension de l’information que l’on souhaite apporter à l’utilisateur
  • TYPE : Le type permet de définir, dans une liste déroulante, le type de champ.
    Quatre valeurs sont possibles: Normal, URL(lien cliquable), Image (ouverture de l’image), Date (dans le format indiqué.
    Par défaut, la valeur "normal" est définie.
  • EN TETE (en option) : Ce champ (unique) apparaît dans l’entête des fiches et des info-bulles lors de l’interrogation d’une couche.
  • FICHE (en option) : Cette option permet de définir si l’attribut doit être visible ou non dans l’outil d’interrogation.
    Cette valeur sera aussi utilisée pour la présence du champ dans le requêteur et dans l'outil zone tampons.
  • INFOBULLES (en option) les info-bulles apparaissent lorsque le curseur reste suffisamment longtemps immobile sur un point de la carte.
    Cocher la boite à cocher Info bulle pour préciser si le champ doit être visible.
  • URL : Permet de définir des URL avec substitution de variable. Cette variable correspond à un attribut (n'importe lequel configuré par l'utilisateur).
    Celui-ci se note entre crochets de la manière suivante : http://hostname/[Attr1]/page.html.
    • Dans le cas du type :
      • image : c’est une image qui apparaît dans la fiche de consultation : le champ de la table doit alors contenir l'URL d'une image.
      • URL : c’est une URL cliquable qui apparaît dans la fiche de consultation.
        cette URL peut être un chemin d'accès vers un fichier. Dans ce cas, l'utilisateur pourra télécharger le fichier.
      • date : le champ sera affiché sous forme de texte formaté selon le type de format date choisi.

Pour les types "URL" et "Image", il existe plusieurs façons de définir l'URL de la ressource qui va être utilisée, en exploitant les valeurs "Compléments d'URL" et "URL" de l'interface de paramétrage. L'URL affichée peut être définie :

  • A partir de la valeur du champ dans les données.
    Par exemple, pour un champ nommé «photo associée » de type "Image", une valeur en base pourrait être "https://admincarto.prodige.fr/METADATA/img44.jpg".
  • En concaténant la valeur "Complément d'URL", qui peut servir de préfixe d'URL commun, et la valeur du champ en base.
    Par exemple, si "Complément d'URL" vaut "https://admincarto.prodige.fr/METADATA" et une valeur en base "img44.jpg. l'URL résultante sera "https://admincarto.prodige.fr/METADATA/img44.jpg".
  • En concaténant la valeur "Complément d'URL" et la valeur "URL".
    Par exemple, si "Complément d'URL" vaut "https://admincarto.prodige.fr/METADATA" et "URL vaut "img44.jpg", l'URL résultante sera "http://admincarto.prodige.fr/METADATA/img44.jpg".
    Dans ce cas, l'URL résultante ne dépend pas des données de la couche d'origine.

Dans la valeur "URL", il est possible d'introduire une référence vers un champ quelconque de la couche.
Ce champ doit être renseigné entre "<" et ">".

Par exemple, si "Complément d'URL" vaut "https://admincarto.prodige.fr/METADATA" et "URL" vaut "img<code_departement>.jpg", alors pour l'enregistrement de la couche où le champ "code_département" vaut "44", l'URL résultante sera "https://admincarto.prodige.fr/METADATA/img44.jpg".

7.4 Style d’une couche

7.4.1 Paramétrages généraux de style

131.png

Cette interface indique les paramètres de la symbologie par défaut : ils peuvent être modifiés directement.

  • la transparence : en pourcentage
  • Le type d’analyse : sélectionner un type dans la liste déroulante parmi les choix d’analyse thématique suivants (symbole unique, valeur unique, couleurs graduées, symboles gradués, symboles, proportionnels, secteurs, histogrammes).
  • L'affichage ou non de la couche dans la légende selon l'échelle : si la case "Légende selon l’échelle" est cochée est cochée, la couche n'est visible en légende que si, à l'échelle courante, la couche est visible dans la carte.

Dans le cas contraire, à une échelle où une couche n'est pas visible dans la carte, la couche sera visible en légende mais grisée.

  • L’import de symbologie d'une autre couche présente dans la carte : sélectionner la couche dont la symbologie est à importer en cliquer sur Importer.
    La symbologie de la couche est mise à jour à partir de la seconde couche.

Note : Cette opération n'est pas réalisable dans certaines conditions :
> la couche dont la symbologie est à importer a une représentation basée sur un attribut non présent dans la couche,
> le type de couche est différent de la couche dont la symbologie est à importer,
> la couche dont la symbologie est à importer a des étiquettes basées sur un attribut non présent dans la couche.

Cliquer sur Appliquer.

132.png

Le tableau permet de paramétrer les informations et l’affichage de la couche dans l’interface :

  • Intitulé : par défaut, c’est le nom de la colonne attributaire, il peut être modifié.
  • Valeur : par défaut cette colonne reprend l’intitulé de la colonne attributaire et compte le nombre d’objet ayant cet attribut
  • Affiché : par défaut la couche est affichée dans la carte. Si on décoche l’option, elle sera invisible dans la carte et automatiquement invisible dans la légende,
  • Légende : par défaut la couche est présente dans la légende, si on décoche l’option, elle devient invisible uniquement dans la légende.

Une fois l’analyse définie, cliquer sur Appliquer puis Enregistrer les paramètres. Les paramètres de styles propres à l’analyse choisie peuvent alors être définis en cliquant sur 133.png

7.4.2 Symbole unique

L'utilisation de cette symbologie permet de représenter tous les éléments d’une même couche de la même façon.

134.png

Sélectionner le type de symbologie "Symbole unique" dans la liste déroulante "Type" et cliquer sur Appliquer :

Ensuite cliquer sur le bouton 133.png Une fenêtre s’ouvre permettant de paramétrer le symbole.

Sélectionner le type de symbole qui sera utilisé dans la liste des symboles disponibles puis paramétrer sa taille, sa couleur , son contour, ses hachures….(valable point les surfaces et les points uniquement)

Régénérer permet d’avoir un aperçu du résultat

Cliquer sur Appliquer puis Enregistrer pour valider les paramètres.

7.4.3 Symbole de type surface

Pour un symbole de type "Surface", il faut définir les paramètres suivants :

  • La couleur : cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur.
    Une fenêtre s’ouvre contenant une palette des couleurs : sélectionner une nouvelle couleur.
  • La taille du symbole en pixels
  • Le contour : couleur et épaisseur

Le remplissage de la surface peut se faire :

  • soit avec des symboles (trame, fond pictogramme…) disponibles dans la bibliothèque de symbole de la plateforme.
135.png
  • soit avec des hachures à paramétrer de la manière suivante :
136.png

Régénérer permet d’avoir un aperçu du résultat

Cliquer sur Appliquer puis Enregistrer pour valider les paramètres.

7.4.4 Symbole de type linéaire

Pour un symbole de type "linéaire", il faut définir les paramètres suivants :

  • La couleur : cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur.
    Une fenêtre s’ouvre contenant une palette des couleurs : sélectionner une nouvelle couleur.
  • L’épaisseur du symbole linéaire en pixels
  • Le type de pointillés
137.png

Régénérer permet d’avoir un aperçu du résultat.

Cliquer sur Appliquer puis Enregistrer pour valider les paramètres.

7.4.5 Symbole de type ponctuel

Pour un symbole de type "Ponctuel", il faut définir les paramètres suivants :

  • La couleur : cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur. Une fenêtre s’ouvre contenant une palette des couleurs : sélectionner une nouvelle couleur.
  • La taille du symbole en pixels.
  • Le contour : sa couleur et son épaisseur.

Régénérer permet d’avoir un aperçu du résultat.

138.png

Cliquer sur Appliquer puis Enregistrer pour valider les paramètres.

7.5 Analyse par valeur unique

Ce type de symbologie permet de réaliser une analyse thématique de la valeur d’un champ : une symbologie différente est crée pour chaque valeur unique du champ.

Sélectionner le type de symbologie "Analyse par valeur unique" dans la liste déroulante "Type".

139.png

Sélectionner dans la liste déroulante "Champ" le nom du champ dont les valeurs serviront générer la symbologie.

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

7.6 Analyse par couleurs graduées

Ce type de symbologie n’est disponible que pour les champs numériques, elle dépend de la valeur d’un champ.

Une symbologie différente est crée pour des classes de valeurs d’un champ numérique. Cette symbologie est basée sur des plages de couleurs qui sont dépendantes des plages de valeurs.

140.png

Sélectionner le type d'analyse "Analyse par couleurs graduées" dans la liste déroulante "type".

Sélectionner dans la liste déroulante "Champ" le nom du champ dont les valeurs seront à analyser.
Ce champ doit être de type numérique.

Le bouton141.pngpermet de visualiser la courbe de distribution de la série de valeurs du champ sélectionné.

142.png

Les classes sont calculées automatiquement en fonction des valeurs du champ, du nombre de classes saisi et d’une méthode de classification choisie.

Il est possible de choisir entre 3 méthodes de classification :

  • Même amplitude : les plages de valeurs des classes sont calculées afin que l’écart entre les valeurs inférieure et supérieure soit le même pour toutes les classes.
  • Même nombre de valeurs : les plages de valeurs des classes sont calculées afin que toutes les classes contiennent les valeurs d’un même nombre d’objets de la couche.
  • Classe homogènes : cette méthode basée sur l'algorithme de Jenks vise à minimiser la variance intra-classes et maximiser la variance extra-classes.

Pour définir des symbologies associées aux classes de valeurs du champ sélectionné, créer un dégradé de couleur à partir d’une couleur de début et d’une couleur de fin.

  • La couleur initiale (champ "Couleur initiale") : cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur de début. Une fenêtre s’ouvre contenant une palette des couleurs : sélectionner une nouvelle couleur de début.
  • La couleur finale (champ "Couleur finale") : cliquer une fois sur le carré indiquant la couleur de fin. Une fenêtre s’ouvre contenant une palette des couleurs : sélectionner une nouvelle couleur finale.

Cliquer sur Appliquer puis Enregistrer pour valider les paramètres.

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

7.7 Analyse par symboles gradués

Ce type de symbologie n’est disponible que pour des symboles de type ponctuel. L'analyse ne peut se faire que pour les champs numériques, elle dépend de la valeur d’un champ.

Une symbologie différente est crée pour des classes de valeurs d’un champ numérique. Cette symbologie est basée sur des tailles de symboles qui sont dépendantes des plages de valeurs.

Sélectionner le type de symbologie "Analyse par symboles gradués" dans la liste déroulante "Type".

Sélectionner dans la liste déroulante "Champ" le nom du champ dont les valeurs serviront à générer la symbologie. Ce champ doit être de type numérique.

143.png

Cliquer sur Appliquer. Les classes vont être calculées automatiquement en fonction des valeurs du champ, du nombre de classes saisi et d’une méthode de classification choisie. Il est possible de choisir entre 2 méthodes de classification :

  • Même amplitude : les plages de valeurs des classes sont calculées afin que l’écart entre les valeurs inférieure et supérieure soit le même pour toutes les classes.
  • Même nombre de valeurs : les plages de valeurs des classes sont calculées afin que toutes les classes contiennent les valeurs d’un même nombre d’objets de la couche

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

Cliquer sur Enregistrer pour valider les paramètres.

7.8 Analyse par symboles proportionnels

Ce type de symbologie n’est disponible que pour les champs numériques et les couches de type ponctuel. Elle dépend de la valeur d’un champ. La couche est représentée par un symbole proportionnel à la valeur du champ.

Sélectionner le type de symbologie "Analyse par symboles proportionnels" dans la liste déroulante "Type".

Sélectionner dans la liste déroulante "Champ" le nom du champ dont les valeurs serviront à générer la symbologie. Ce champ doit être de type numérique.

144.png

Sélectionner la "Taille maximale" du symbole (en pixel) : elle s'appliquera à l'objet dont la valeur du champ sélectionné est la plus élevée.

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

Cliquer sur Enregistrer pour valider les paramètres.

7.9 Analyse par secteurs

Ce type de symbologie n’est disponible que pour les champs numériques : choisir plusieurs champs dans la liste "Champ" puis cliquer sur Appliquer.

145.png

Sélectionner le type de symbologie "Analyse par secteurs" dans la liste déroulante "Type".

La taille des secteurs est paramétrable : elle peut être fixe (en pixel) ou variable. Dans ce dernier cas, elle est proportionnelle à la valeur d'un champ.

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

Cliquer sur Enregistrer pour valider les paramètres.

7.10 Analyse par histogrammes

Sélectionner le type de symbologie "Analyse par histogrammes" dans la liste déroulante "Type".

Ce type de symbologie n’est disponible que pour les champs numériques : choisir plusieurs champs dans la liste "Champ" puis cliquer sur Appliquer.

La taille des histogrammes est paramétrable en pixel.

146.png

Pour paramétrer les types de symbole sélectionnés, procéder comme pour le paramétrage d‘un symbole unique. Voir Symbole unique.

Cliquer sur Enregistrer pour valider les paramètres.

8 Les cartes personnelles

L'objectif de ce module est de permettre de réaliser des cartes à partir des données publiées sur la plateforme ou de données externes accessibles via des flux WMS ou WFS. Ces cartes ne seront pas référencées dans le catalogue des données de la plateforme.

Ce module est accessible depuis le menu Autres Actions de la page d’accueil, si l’administrateur de la plateforme a activé l’option. Voir Prodige Cœur > Administration de site > Paramétrage du module catalogue

211.png

Cliquer sur Cartes personnelles et renseigner une adresse mail (si non connecté) pour l’identification d’un compte personnel de cartes :

212.png

8.1 Création d'une carte personnelle

Pour créer une nouvelle carte personnelle, cliquer sur Nouvelle carte et renseigner le nom de la carte.

213.png
214.png

En cliquant sur Suivant, l'utilisateur bascule vers l'interface de création de cartes Prodige Composeur.

Note : à la première ouverture, une fenêtre propose à l'utilisateur de choisir une carte modèle soit à partir d'une carte existante (parmi les cartes pour lesquelles il a des droits).

8.2 Consultation d'une carte personnelle

Suite à la création d'une carte personnelle, celle-ci est accessible l'onglet Mes cartes de la fenêtre de cartes personnelles.

En cliquant sur l'intitulé d'une carte, celle-ci s'ouvre dans l'interface de consultation de cartes Prodige Visualiseur.

8.3 Modification d'une carte personnelle

Pour modifier une carte personnelle cliquer sur Modifier relatif à chaque carte.

8.4 Suppression d'une carte personnelle

Pour supprimer une carte personnelle, cliquer sur Supprimer relatif à la carte.

8.5 Proposition d'une carte personnelle

215.png

Cet onglet Demande d’intégration n’est pas visible pour un internaute, il s’active uniquement avec un profil ayant des droits d’administration de données.

Avant de demander l’intégration de la carte au catalogue, il est conseillé de renseigner la métadonnée en cliquant sur Editer la métadonnée.

Pour demander l'intégration d'une carte personnelle au catalogue de la plateforme cliquer sur Proposer.

Une fenêtre permet alors de préciser la demande en renseignant : 

  • le nom de la carte souhaité.
  • les informations complémentaires expliquant les raisons de la demande.
  • le domaine/sous-domaine préconisé pour l'intégration.
  • l’administrateur sollicité pour la demande de publication.
216.png

A la validation, un courriel automatique prévient l'administrateur sollicité qui traite alors la demande via son interface de cartes personnelles sur l’onglet Demandes d’intégration.

217.png

Si la carte est acceptée, un mail automatique prévient le propriétaire.
Elle sera alors intégrée au catalogue.

Si la carte est refusée, l’administrateur doit justifier le refus.

218.png

Un mail automatique sera également envoyé au propriétaire avec les raisons du refus.

8.6 Chargement d'un contexte

L’onglet Charger un contexte n’est pas visible pour un internaute, il s’active uniquement avec un profil ayant des droits d’administration de données.

L'onglet permet à l'utilisateur de charger un contexte de carte précédemment sauvegardé dans Prodige Visualiseur.

Cliquer sur Parcourir, pour choisir un fichier contexte d'extension .ows sur son poste puis cliquer sur Suivant.

219.png

L'interface de création de cartes Prodige Composeur s'ouvre alors avec ce contexte.